1_Haute-Ma_Lafauche_IMG_0012
5_Vosges_RD427_IMG_6573
RNAA22
3_Haute-Ma_IMG_6168
8_Doubs_Besançon_IMG_1113
4_Meurthe-et-Mo_Nancy_IMG_7775
Yves_BOULANGER_-_DSC_6273
7_Moselle_Morhange_P1090086
6_Haute-Sav_Annecy_P1070009_Crédit_Lionel_Staub__visages

News

image

Bonjour

Nous approchons de la fin de l'année. Nous souhaiterions vous donner quelques nouvelles de nos actions et évoquer déjà brièvement les perspectives de 2023.

En cours d'année, nous avons changé de plate-forme collaborative pour une meilleure gestion administrative et comptable. Ce faisant, vous avez peut-être rencontré un problème technique pour les dons ou adhésions en ligne. Le problème est normalement résolu. Alors, si vous n'avez pas encore adhéré ou fait un don cette année, il est encore temps pour bénéficier de l'abattement fiscal auquel vous avez droit : rendez-vous sur notre page www.allees-avenues.eu ou téléchargez le bulletin ci-dessous et renvoyez-le nous à l'adresse indiquée.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année.

Observatoire artistique de l'allée de Trampot

Constance Fulda était au rendez-vous le dernier week-end de juin dans les Vosges pour poursuivre son œuvre d'empreintes devant un public varié, en particulier un groupe de pompiers et jeunes pompiers volontaires. Avec près de la moitié des arbres ainsi "calligraphiés", ce sont déjà plus de 50 m de cette œuvre monumentale qui ont été patiemment réalisés. Gageons que lorsque l'ensemble sera achevé et exposé, il touchera le public d'une manière forte. On peut l'imaginer quand on voit l'impact qu'ont eu les empreintes des chênes destinées à la charpente de Notre-Dame (exposés sur une dizaine de mètres de haut) que Constance nous a permis d'exposer dans l'église de Trampot tout au long du week-end. "Un choc esthétique". L'évènement a inspiré au Monde un article invitant à découvrir 5 allées d'arbres : celle de Trampot, mais aussi à Ayguevives, Heudicourt, Montgeron et Compiègne.

 

 

Rencontres nationales des acteurs des allées 

A lire les réponses au questionnaire que nous avons envoyé aux participants, le format de ces Rencontres organisées avec le Conseil départemental de la Haute-Garonne a été apprécié : le matin, guidés par les services du Conseil départemental de la Haute-Garonne, nous avons parcouru de magnifiques routes bordées de platanes et avons pu voir des jeunes plantations du Canal du midi, et des plantations sur accotement sur les routes départementales. L'après-midi, avec ces images concrètes à l'esprit, la présentation du plan de gestion adopté en juin par le Conseil départemental devenait plus facile à appréhender. Nous avons par ailleurs présenté  quelques particularités des politiques allemandes en matière d'allées. De quoi alimenter les réflexions de chacun. 

La trentaine de participants a exprimé le souhait de poursuivre les échanges. Un petit groupe de travail se met en place.

Le point positif, c'est la diversité des participants : gestionnaires de voiries, paysagistes, experts en arboriculture ou associations agissant en appui aux collectivités locales... Les échanges peuvent paraître plus compliqués de prime abord parce que les préoccupations ne sont pas totalement identiques, mais c'est aussi cela qui fait avancer.

Enfin, cet évènement a été une nouvelle occasion de voir le sujet des allées abordé dans la presse, par Le Moniteur !

Décret d'application

Nous vous avons sollicités pour participer à la consultation du Ministère concernant le décret d'application de l'article L350-3 qui protège les allées. Merci d'avoir été nombreux à reprendre notre analyse. Nous espérons que nous serons entendus. 

 

 

Bande dessinée

L'excellente nouvelle de cet automne, cela a été l'annonce que le contrat est signé entre Mathieu Flammarion et Actes Sud pour notre projet de bande dessinée. L'autre bonne nouvelle est qu'elle sera complétée, comme nous le souhaitions, par un livret plus didactique qu'il nous faudra rédiger. Patience, la publication est prévue pour 2024. En attendant, voici Mahaut ;-)

2023... on continue avec vous

Janvier / février : .... surprise

Juin / juillet : Observatoire artistique avec Constance Fulda / José Le Piez

Octobre : Rencontres nationales des acteurs des allées d'arbres

Novembre : Colloque international "Les allées d'arbres : une histoire de vie"

Exposition

Vous souhaitez faire connaître l'histoire et les atouts des allées d'arbres ? Pensez à notre exposition.

 

Bulletin d'adhésion / don

 
 

Copyright © 2022 ALLÉES-AVENUES /allées d'avenir/
10 Rue Jeannot, c/o Isabelle Kauffmann, 54000 Nancy, France

                             RD427 Trampot brume RD427 Trampot brume RD427 Trampot brume

Christian Bobin aimait les allées d'arbres. En 2007 il avait offert à notre déléguée un petit texte inédit pour un projet de "beau livre" qui est pour l'instant encore dans les tiroirs. Et son soutien, depuis, n'avait pas failli.

Combien nous sommes d'accord avec lui ! "Il n'y a que la beauté pour arrêter le néant"

Les vapeurs l'ont saisi, comme cette brume qui s'élève de la route de Trampot pour laquelle il écrivit ces lignes. Les anges lui ont fait escorte. Il reste debout dans nos pensées, tel les arbres de l'allée. Pour sûr, à cette belle âme, le néant n'aura pas résisté.

Et nour continuerons ce "si nécessaire combat pour les arbres".

 

projet décret

L'article L350-3 du code de l'environnement protège les allées d'arbres depuis juillet 2016. Le gouvernement est revenu sur cette protection à l'occasion du vote de la loi 3Ds en février dernier. Vous trouverez le nouveau texte de loi, avec un résumé, ici.

Il précise les modalités de déclaration (cas de la gestion courante et du renouvellement d’allées ayant perdu leurs caractéristiques esthétiques) et de demande d’autorisation (cas des travaux et aménagement) à effectuer auprès du préfet du département.

Or, dans sa rédaction actuelle, il est à craindre que des dérogations soient accordées soit par manque de personnel pour les traiter (accord tacite par non réponse de l'administration dans les délais) soit par manque de compétence pour comprendre les enjeux culturels, paysagers, environnementaux des allées d’arbres et la technicité de la gestion des arbres. Le texte présente encore d'autres lacunes.

Vous en trouverez une analyse détaillée ici. Pour vous aider, nous vous proposons un résumé. Inspirez-vous en, complétez les demandes, et surtout postez vos remarques et vos souhaits sur le site de la consultation du ministère de la Transition écologique.

Plus nous serons nombreux à nous exprimer, plus nous aurons de chance que nos remarques de bon sens soient prises en compte et que, sur le terrain, la protection des allées soit respectée.

N'hésitez pas à partager très largement ce message.

 

Bandeau RNAA 2022
 
Les inscriptions sont ouvertes ! Jeudi 20 octobre 2022, 9h à 17h, le Conseil départemental de la Haute-Garonne accueille les 1ères Rencontres nationales des acteurs des allées d'arbres
 
Vous gérez des arbres d'alignement ? Vous vous demandez comment assurer l'avenir ? Comment gérer avec l'article L350-3 du code de l'environnement ? Et surtout, vous vous demandez comment replanter ?
Ne ratez pas cette occasion d'échanger avec d'autres gestionnaires, propriétaires ou professionnels qui les accompagnent. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne partagera ses bonnes pratiques, la vision inscrite dans son nouveau plan de gestion, mais aussi ses propres questionnements.
Le mot d'ordre de la journée : le partage d'expérience. Toute la matinée se passe sur le terrain, à visiter des allées anciennes, des nouvelles plantations, des lieux de plantation potentiels. Les échanges se poursuivent en salle l'après-midi.
 
Le programme et le lien pour les inscriptions sont en ligne sous l'onglet "Actions"

 

IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d DSC05737 IMG 9131 d IMG 9131 d

Pour la 3ème année consécutive, l'artiste plasticienne Constance Fulda est venue prendre les empreintes des frênes de l'allée de Trampot, entre Joinville et Neufchâteau (la portion vosgienne de la RD 427 enclavée entre deux tronçons haut-marnais

Au total, 113 arbres se sont déjà fait tirer le portrait. Un portrait étrange puisqu'il révèle à chaque fois un motif sans rapport avec l'écorce que l'on observe, évoquant à la fois la distribution des neurones dans le cerveau humain et celle des galaxies. Un portrait bien propre à chaque arbre, puisqu'il laisse apparaître, discrètement ou plus franchement, le numéro qui lui fut attribué en 2014 par les services du Conseil départemental.

113 portraits, c'est au total l'équivalent d'une toile de .... 56 m de long ! Quel spectacle cela promet lorsque l'oeuvre sera achevée, puisqu'elle fera plus de 100 m ! Pour en avoir un avant-goût, il suffisait d'aller voir d'autres empreintes réalisées par Constance Fulda et exposées pendant le week-end des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins dans l'église de Trampot : celles de chênes offerts par des propriétaires privés ou publics pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Exposées sur une hauteur de 6 à 8 m de haut, elles procuraient un véritable et profond "choc esthétique", comme l'a exprimé une personne.

Merci à l'association Les Week-ends Art, qui a assuré la médiation culturelle, aux extraordinaires installateurs de la commune de Trampot et de l'entreprise Braquier, au maire, toujours présent, à nos partenaires, la Fondation IRIS et le Domaine Jacques Frédéric Mugnier et tous nos adhérents et donateurs sans qui tout cela ne serait pas possible.

Et merci à tous ceux qui sont venus voir et échanger avec nous, les pompiers du secteur, les représentants du Conseil départemental et de l'Association des maires des Vosges.

 

DSC04596 DSC04596 DSC04596

Mercredi 23 et jeudi 24 mars, l'artiste Ridha Dhib a parcouru l'allée de frênes de notre Observatoire artistique à Trampot (Vosges). Sa contribution est sur la toile: à vous maintenant de donner votre avis et de liker l'avis et les images de Ridha Dhib. C'est ici : contribution de Ridha Dhib à l'Observatoire artistique

Sa boussole pointe vers Mardin, ville turque à la frontière syrienne, où il se rend, à pied, en se faisant tout au long du chemin artisan de la Convention de Genève sur les réfugiés. Nous sommes heureux de lui avoir remis un message de paix et d'amitié, rédigé dans l'allée, et  qu'il remettra à ses hôtes à son arrivée.

Nous avons eu le plaisir d'être suivis par une équipe de Vosges Télévision. Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir le reportage.

Capture 1

Evolution de la protection des allées

Thursday, 10 February 2022

IMG 4769d

La loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification) a été adoptée cette semaine et avec elle des modifications de l’article L350-3 du Code de l’environnement.

En octobre dernier, ALLÉES-AVENUES /allées d'avenir/ avait interpellé Madame Pompili, au côté de 21 autres associations nationales de professionnels et de citoyens spécialistes des arbres, du patrimoine culturel, des jardins, des paysages, de l'environnement.

Malheureusement, nous n'avons pas été entendus sur la nécessité de maintenir la protection de toutes les allées d'arbres : la protection de l'article L350-3 du code de l'environnement ne concernera plus désormais les voies non ouvertes à la circulation publique. C'est là un non-sens du point de vue culturel – historiquement, il y a un vrai continuum entre allées privées et allées publiques – ainsi que du point de vue environnemental -  la biodiversité a besoin d'être préservée partout et les corridors écologiques ne s'arrêtent pas aux portails des propriétés. C'est aussi un contre-sens politique quant à la protection de la propriété privée : si les branches de l'allée dépassent sur le terrain voisin, ceci n'entraîne pas une dévalorisation de son bien et n’en empêche pas l’usage ; par contre, le bien du propriétaire de l’allée est dévalorisé dans le cas où le voisin exige un élagage drastique au droit de sa parcelle en vertu du code civil, ce qui est désormais autorisé dans ce cas.

Meilleurs voeux

Thursday, 23 December 2021

Urbanistes du Monde a organisé tout une série de visioconférences sur l'arbre et la ville. C'est au tour de notre déléguée générale de venir parler des allées d'arbres jeudi 9 décembre à 19h30 sur Teams.conf urbanistes du monde

L'examen du  projet de loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification)  commence à l'Assemblée nationale. L'article 62, quii constitue un recul sur la protection existante des allées d'arbres concentre à lui seul 18% des amendements, tous favorables à une meilleure protection : 32 amendements déposés ou soutenus par 148 députés de 5 groupes ou non inscrits.

Le premier enjeu : réintroduire la protection de TOUTES les allées. Ce serait une grave erreur d'exclure de la protection les allées privées qui ne sont pas ouvertes à la circulation publique ! Des cathédrales végétales privées, qui contribuent de façon majeure à la connectivité des territoires et à la qualité des paysages, seraient du jour au lendemain à nouveau menacées.

Autre enjeu : garantir que les demandes d'autorisation ou les simples déclarations soient justifiées. C'est le volet "Eviter" les dommages de la séquence ERC - Eviter-Réduire-Compenser.

Quant aux compensations, elle doit se faire d’abord dans l’allée, dans un délai raisonnable: comment assurer, sinon, la préservation de la structure ?

Enfin, il faut des sanctions en cas d'infraction, c'est-à-dire si l'on n'effectue pas de déclaration comme prévu, ou que l'on réalise un projet de construction sans autorisation.

Latest news