Yves_BOULANGER_-_DSC_6273
2_Seine-et-Ma_RD403_IMG_2063
7_Moselle_Morhange_P1090086
3_Haute-Ma_IMG_6168
1_Haute-Ma_Lafauche_IMG_0012
5_Vosges_RD427_IMG_6573
4_Meurthe-et-Mo_Nancy_IMG_7775
8_Doubs_Besançon_IMG_1113
6_Haute-Sav_Annecy_P1070009_Crédit_Lionel_Staub__visages

Actualités

Urbanistes du Monde a organisé tout une série de visioconférences sur l'arbre et la ville. C'est au tour de notre déléguée générale de venir parler des allées d'arbres jeudi 9 décembre à 19h30 sur Teams.conf urbanistes du monde

L'examen du  projet de loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification)  commence à l'Assemblée nationale. L'article 62, quii constitue un recul sur la protection existante des allées d'arbres concentre à lui seul 18% des amendements, tous favorables à une meilleure protection : 32 amendements déposés ou soutenus par 148 députés de 5 groupes ou non inscrits.

Le premier enjeu : réintroduire la protection de TOUTES les allées. Ce serait une grave erreur d'exclure de la protection les allées privées qui ne sont pas ouvertes à la circulation publique ! Des cathédrales végétales privées, qui contribuent de façon majeure à la connectivité des territoires et à la qualité des paysages, seraient du jour au lendemain à nouveau menacées.

Autre enjeu : garantir que les demandes d'autorisation ou les simples déclarations soient justifiées. C'est le volet "Eviter" les dommages de la séquence ERC - Eviter-Réduire-Compenser.

Quant aux compensations, elle doit se faire d’abord dans l’allée, dans un délai raisonnable: comment assurer, sinon, la préservation de la structure ?

Enfin, il faut des sanctions en cas d'infraction, c'est-à-dire si l'on n'effectue pas de déclaration comme prévu, ou que l'on réalise un projet de construction sans autorisation.

Un appel à Madame la ministre

lundi 1 novembre 2021

En juillet, le Sénat a adopté un article de la loi 3Ds qui remet en cause la protection des allées d'arbres. Avec d'autres associations, nous avons interpelé Madame Pompili : la majorité du gouvernement à l'Assemblée nationale doit rétablir la protection des allées privées et introduire des garanties pour que la protection de toutes les allées soIt effective. Ensemble, elles constituent un patrimoine culturel indissociable du rayonnement français, un patrimoine végétal essentiel pour la biodiversité, un patrimoine paysager indispensable au bien-être physique et mental des citoyens.

Lettre Mme Pompili

Ferrieres JSTEIN

Ce 20 octobre est la Journée Européenne des Allées.

En fait, c’est un mois entier consacré aux allées : promenade musicale et contée organisée par le CD de Seine-et-Marne, atelier d’observation de l’association Pelouse & Environnement à Montgeron, séminaire annuel du BUND et de la Direction de l’environnement du Mecklembourg-Poméranie occidentale, balade pédestre à la découverte des allées de Ferrières en Belgique, à l’initiative de l'ASBL Le Genévrier…

Les allées méritent bien ce coup de projecteur!

Pour voir les actions passées :  https://www.flickr.com/photos/europeanavenueday

#JEA2021 #EAD2021

Champlan allee platanes r
Après les débats au Sénat, le projet de loi 4D - déconcentration, décentralisation, différenciation, décomplexification -devenu 3Ds - différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification - le recul de la protection des allées d'arbres est confirmé : les amendements qui auraient assuré la protection de toutes les allées d'arbres et la garantie d'une démarche ERC (Eviter, Réduire, Compenser les atteintes à l'environnement) pour l'obtention des autorisations d'abattage ont été rejetés.
L'examen à l'Assemblée nationale sera décisif. Notre feuille de route est tracée pour regagner une protection efficace des allées d'arbres.
Notre déléguée générale suit de près le projet de loi 4D qui revient sur la protection des allées d'arbres instaurée par l'article L350-3 du code de l'environnement dont elle était à l'origine. En particulier, les voies privées, les chemins bordés d'alignements d'arbres ne seraient plus protégés. Le seul critère du préfet pour autoriser des abattages serait celui de la compensation. ... Nous en reparlerons....
 

DSC02667  DSC02713  DSC02713   DSC02665  Capture7

Bravo à France Bleu Lorraine et à France 3 qui ont présenté la performance artistique de Constance Fulda dans l'allée de frênes de Trampot. Il est vrai que son travail est atypique - laisser s'exprimer l'écorce des arbres sur un papier étonnamment fin et souple - , d'autant plus qu'ici, elle le réalise dans une allée d'arbres. En deux saisons - 2020 et 2021 -, elle a capté l'"identité", chaque fois différente, d'environ 70 frênes. Un travail à poursuivre, car une allée est une communauté d'arbres. Retrouvez le reportage dans le journal télévisé de France 3 de 19h le samedi 26 juin 2021 à 14'46  https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/vos-jt-1213-1920-lorraine

 

affiche 1tw

Constance Fulda, l'amie intime des arbres les plus prestigieux, revient dans l'allée de Trampot (Vosges) poursuivre son travail dans le cadre de l'Observatoire artistique que nous avons lancé l'an dernier.. Entre temps, elle a pris les empreintes, sur son papier japonais, des chênes destinés à la charpente de Notre-Dame de Paris !

C'est dans le cadre de la 23ème édition des Journées du patrimoine de pays & des moulins,  parrainée par Jean-Pierre Pernaut et qui a pour thème « l’arbre - vie et usages », qu'elle relèvera les empreintes des frênes de l'allée RD 427, entre les villages de Trampot et Aillianville, à la limite des Vosges et de la Haute-Marne, la plus longue allée encore en place dans la région. 

La performance sera accompagnée par Chantal Pradines, spécialiste de l’histoire des allées, pour des échanges libres sur le sujet des allées.

 

 

Fulda 1 Fulda Humbert IM Fulda Viavosges1 Fulda Colin 2 Fulda 3 Fulda4 Fulda Bobin Fulda 2 Fulda allée 1 Fulda desert 1 Fulda désert 2     

L'intervention de l'artiste Constance Fulda dans l'allée de frênes de Trampot était un des "coups de coeur" de la DRAC Grand Est lors des récentes Journées européennes du patrimoine. C'était, pour l'association, le coup d'envoi de l'observatoire artistique de cette allée, un coup d'envoi apprécié du public, qui a aimé l'originalité de la démarche (faire suivre l'évolution du paysage par des artistes) et l'originalité du travail de Constance Fulda, révélant, par ses empreintes, une apparence des troncs difficile à imaginer a priori.

Certains participants ont eu la chance de se voir remettre par Constance Fulda et l'association ALLÉES-AVENUES /allées d'avenir/ une empreinte au format réduit, sur un de ces extraordinaires papiers japonais que Constance Fulda utilise pour ses empreintes, en l'occurrence un papier en fibres de mûrier d'une extrême légèreté (8 g/m2 !). Cette empreinte était accompagnée d'un texte inédit de la main de Christian Bobin, que celui-ci avait offert pour la sauvegarde des allées d'arbres.

Didier Maginel, maire du village, Dominique Humbert, conseillère départementale et vice-présidente de la Communauté de communes en charge de la culture, et Hélène Colin, conseillère régionale, ont salué ce travail de mise en valeur d'un patrimoine local. Madame Humbert, en particulier, a partagé sa grande attention pour les arbres, pour la nature et pour la culture, et insisté sur l'importance de la transmission, aux jeunes générations de cette même attention. Elle a salué le travail continu de notre déléguée générale pour la mise en valeur de cette allée, qui bénéficie à tout le territoire. "Aller au bout de ses projets", aller au bout de son amour : tout un programme ! 

Le samedi, nous avions les honneurs du quotidien Vosges Matin, le dimanche celui de la télévision ViaVosges. À suivre !

 

Dernières actus